French former prime minister Francois Fillon attends a meeting ahead of the regional elections in Ile-de France, on April 11, 2015 in Rosny-sous-Bois. AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN

La fiscalité des entreprises selon François Fillon

François Fillon a été désigné le 27 novembre dernier candidat de la droite et du centre à la prochaine élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017.  
C’est une élection importante notamment en termes d’orientation fiscale qui sera donnée à l’économie française pour les 5 prochaines années.

Toutes les entreprises concernées, mais…

Bien que toutes les entreprises soient concernées, cette orientation fiscale sera encore plus importante pour les entreprises dont le principal marché est national.

Bien qu’il soit encore un peu tôt dans la campagne à la présidence pour que les futures mesures fiscales soient détaillées, il en ressort déjà des orientations fortes comme :

  • L’allègement du coût du travail par la suppression de la cotisation maladie
  • Financée par une double hausse de TVA de 20 à 22% pour le taux normal et de 10 à 12% pour le taux intermédiaire

Auquel il faudra rajouter avec la loi de finances pour 2017 :

  • La fin du suramortissement de 40% sur les investissements industriels
  • La fin de l’amortissement dérogatoire pour amortir les logiciels sur 12 mois au lieu de deux ou trois ans. En revanche si le prix du logiciel n’excède pas 500€ HT il pourrait toujours être déduit immédiatement en charges.

Mais pour quelle raison faut-il attendre les lois de finance annuelle ou le programme, tous les cinq ans, des nouveaux candidats pour agir sur la baisse des charges et des coûts de fonctionnement de sa société ?

En effet, comme le montre les graphiques ci-dessous, les baisses de charges passées n’ont pas abouti à faire remonter les marges des entreprises.

screenshot-docs-google-com-2016-12-19-10-27-15

La stratégie de la baisse des coûts

Aussi l’entreprise doit se tourner vers des pistes internes de baisse de ses coûts et qui passe notamment par :

  • Une meilleure organisation de sa structure et des postes de travail
  • Le renforcement de ses outils informatiques (matériel et surtout logiciels)
  • Une meilleure productivité des services internes
  • Le développement des compétences des salariés afin de les rendre plus performants
  • La mise en place d’outils de pilotage afin de réagir aux problèmes en temps réel
  • Le renforcement de la sécurité des actifs et des personnes de l’entreprise

Toutes ces améliorations internes de fonctionnement auront pour conséquence immédiate de faire baisser les coûts d’exploitation avec pour conséquence :

  • Un pilotage simplifié de l’entreprise
  • Une baisse des coûts
  • Une augmentation du RESULTAT

Et ne croyez surtout pas que leur mise en place soit compliquée ou bien coûteuse à réaliser. Bien au contraire !

Alors n’attendez plus les prochains effets d’annonces et surenchères pour 2017 pour prendre en mains dès maintenant la baisse de vos CHARGES.

Et rapprochez-vous sans tarder d’un conseiller spécialisé dans ces domaines qui vous fera gagner du temps pour les mettre en place et des gains sur vos charges !

conseil-chef-entreprise

Conseil en entreprise : aide à la stratégie de développement

Le conseiller est présent aux côtés du Chef d’Entreprise pour l’accompagner aussi bien dans les réflexions stratégiques sur son entreprise que dans leurs traductions opérationnelles.

conseilL’expérience pour la bonne décision

Le conseiller a un sens aigu pour évaluer la situation de l’entreprise. Il sait discerner ce dont a besoin le chef d’entreprise trop souvent seul face aux éléments économiques de plus en plus brutaux. Il a déjà vécu les situations auquel est confronté le Chef d’Entreprise pour la 1ère fois. Il peut lui souffler la bonne solution, la bonne décision à retenir juste au bon moment.

Lorsqu’il est dans l’action, le Chef d’Entreprise n’a pas toujours la lucidité pour faire un pas de côté pour regarder avec objectivité la situation économique de son entreprise, se poser les bonnes questions et apporter les réponses dans l’instant.

Soutien et écoute pour le Chef d’entreprise

Le conseiller est aussi présent aux côtés du Chef d’Entreprise afin qu’il ne se laisse pas submerger par le quotidien, pour voir ce qu’il n’a plus forcément le temps de voir dans le feu de l’action. A force de prendre des coups, le chef d’entreprise peut commencer à douter, à se demander s’il sera suffisamment fort pour aller au bout de son projet, à ne pas entrer dans une spirale négative.

Enfin, le conseiller est aussi présent pour rappeler au Chef d’Entreprise qu’avant de penser à l’après-demain, il faut déjà être bien dans l’instant présent pour mettre un pied devant l’autre, au lieu d’être dans une projection permanente qui finit par l’éloigner de ses équipes et du terrain.

En effet, le Chef d’Entreprise ne peut pas maîtriser tous les sujets économiques, financiers, sociaux, informatiques, qui évoluent en permanence et de plus en plus vite, et être en même temps présent au quotidien au sein de son entreprise.

Bien au contraire, par les temps agités et particulièrement instables, le Chef d’Entreprise qui ne se fait pas accompagner met potentiellement en danger sa société, mais aussi sa santé physique et morale avec des répercussions inévitables sur sa vie personnelle.

Savoir & Savoir-faire du Conseiller

Si le rôle du conseiller est d’être le miroir du Chef d’Entreprise sur son activité, ses équipes, son organisation afin de l’aider à s’en sortir en cas de situation périlleuse, développer son entreprise, lui faire atteindre ses objectifs, ne pas s’éparpiller dans ses actions, c’est aussi un spécialiste qui sait piloter une entreprise. Gérer une entreprise c’est un peu comme conduire sa voiture : il lui faut des phares pour balayer la route mais surtout de bons phares afin de prendre la bonne direction.

Enfin toutes les grandes entreprises fonctionnent sur ce modèle avec plutôt de bons résultats financiers en progression chaque année !

Alors vous qui êtes déjà Chef d’Entreprise ou qui allez le devenir pourquoi ne pas copier les grandes entreprises ?

« Investissez dès maintenant dans un conseiller » car aujourd’hui le chef d’entreprise à risques est celui qui ne sait pas s’entourer des compétences nécessaires au développement de son entreprise et donc de sa propre réussite.

Eric Schüller
Eric Schüller

PME, PMI, Grands Comptes,
30 ans d’expérience pour faire les bons choix !

Accompagnement des entreprises en comptabilité,finances, gestion, audit, fiscalité, système d’information, gestion de projets, management, formation, organisation,processus, gestion des risques, développement durable

Contact : 06 36 50 43 61